poétesse etr les odes de l'amour ahmed bencherif

Ton chant d’amour évocateur m’avait séduit,

                     Transporté vers d’heureux rivages sensuels, 

                     Aiguillonné mes sens pour l’évasion de nuit, 

                     Goûter aux délices du nectar et du miel,

                     Echoir sur les dunes de ton corps ravissant,

                     Défricher ton jardin, curer ton aqueduc,

                     Déguster la saveur de ton fruit mûrissant,

                     Boire jusqu’à la lie ton étourdissant suc. 

 

                     Alors naquit le désir immensément fou,

                     D’embarquer dans ta bouée pour prolonger mes jours,

                     Vivifier fort bien ma vision toute floue,

                     Ranimer mes nerfs en agonie  sur tes contours,

                     Rassasier ma soif dans le jus de tes grappes

                     De raisin, pulpeuses comme la noix de coco,

                     M’émouvoir par ta voix aux mille sons de harpe,                       

                     Epouser tes lèvres, percevoir tes échos.

 

Commentaires (1)

Elle était une fois
  • 1. Elle était une fois | 31/05/2015
Bonjour poète, très beau toujours, tes odes de l'amour..je dirai la rêverie, d'un amour fort, passionné, fou un peu.
Merci pour cette belle lecture.
Bonne journée.

Ajouter un commentaire