Tes perles, Assia; ahmed bencherif

                                      Tes perles, Assia

 

 

            Tes grappes pulpeuses, gloire de ta beauté,

            Coniques et épanouies, summum de ton charme,

            Bout fléché intact, faîte de ta volupté,

            Inclinées vers le bas, seule clé de Sésame,

            Fruit miraculeux d’éden, mélange d’autres fruits,

            Raisins, poires, pommes, ananas confondus,

            Source de breuvage, exaltante et inouïe,

            C’est mon legs ici-bas, mon avoir et mon du.        

            Havre de mes soirées, apogée de l’extase,

            Ivresse de mes sens, courant voltaïque,

            Chaleur humaine excessive qui m’embrase,

            Cause mes ravages par leur effet sismique,

            L’appât de mes yeux, raison de mon désir,

            Lit velouté de ma fougueuse passion,

            Source de mon amour, qui me fait trop frémir,

            Quand ma bouche fiévreuse exerce la pression,

            Au concert des suçons avant de les croquer,

            Douceur de poires, à son goût musqué,

            Tétons roses fleuris, une paire vermeille,

            Source de vin  blanc qui coule dans mon palais,

            Ton pouvoir sur moi sans issue de réveil,

            Toi ma divine Assia, ma douce bien-aimée,

            Le collier d’or à ton cou perd tous ses éclats,

            Face aux éclats de tes seins opulents,

            Aux parfums enivrants, paire de lilas,

            Aux caresses folles, au décor avenant,

            Ta magie vit en moi, Assia, ma femme,

            L’élue de mon harem, mon amour éternel,         

            Passion toujours vive, vent chaud qui enflamme,

            Sur la chair appétissante de tes deux perles. 

                                 

      

Ajouter un commentaire

 
×