Souveraine, ahmed bencherif

                                     Souveraine

 

                 Dans le pur féminin, tu es souveraine,

                 Le mot sur la pensée, dicté par ta candeur,

                 Courtoisie sans pareil de véritable reine,

                 Savoir et sagesse, modestie et grandeur,

                 L’âme poétique fine des odes arabes,

                 Abreuvée de pudeur, choix parfait des rimes,

                 Lyriques et grandioses, sublimes aquarelles

                 De belles images, tournures d’escrime,

                 En écrins argentés, mirifiques ombrelles,

                 Foi en Dieu profonde, amour du prophète,

                 Invocations pieuses d’aurore, du couchant,

                 Vertu en exemple, hauteur de l’acète,

                 Sentiment sublime, généreux,  attachant,

                 Un ange terrestre  prêchant la bonne parole,

                 En quête du bien ici-bas,  pleine sollicitude,

                 Vivant la nostalgie de Mecheria, son sol,

                 Tristement dans son cœur, en toute amplitude,

                 Esprit indépendant, femme de société,

                 Fière des  nobles valeurs ancestrales,

                 Léguées par les grands caravaniers redoutés,   

                 Ecrites en caractères d’or dans les annales,

                 Personne spontanée, fierté de nous tous,

                 Un soleil au ciel bleu, chassant les  nuages,

                 Par sa plume douce arrosant les jeunes pousses,                   

                 Prêchant d’expérience de très beaux adages,

                 A toi chère Assia, je dédie cet hommage,

                Humblement, sans orgueil, je te rends cette grâce,

                Au monument que tu es sans ombrage,

                Fidèle aux principes, et de grande classe.        

                      

Ajouter un commentaire

 
×