Impôt extr Odyssée ahmed bencherif

                                  Impôt

 

 

    L’impôt nous frappe sans merci l’an entier

    Pressure le pauvre et ruine le riche.

    Vends et paies la taxe ou attends l’huissier

    Vends bijoux ou tamis, trophée ou fétiche.

 

    L’enchère menace et la terre tremble

    Le fellah préserve tant qu’il peut et combat

    Le colon le guette, sa joie à son comble

    Tenté par un crédit espère le rachat

 

    L’impôt ravit le blé, abandonne le son

    Le fellah crie furieux, sème toujours le blé

    Attend revenir dans la nuit le croissant

    Trop fier trop digne et toujours révolté.

 

    La nuit coloniale était trop violente,

    Et dépouillait l’impôt de ses caractères

    De vertu pratiquée à l’égard des gentes                            

    Depuis l’émergence prouvée du numéraire,

    Acte volontaire de l’élan solidaire,

    Basé en équité pour le bien commun,

    Sans laisser sur ses pas l’émoi réfractaire, 

    De redevables brimés sans des  égards humains. 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×