éternité , Assia; ahmed bencherif

 

                                         Eternité Assia

 

 

                 Assia, J’ai gravé ton nom sur le granit,

                 Témoin séculaire des âges à venir,

                 Quand avait brulé ton soleil à son zénith,   

                 Au ciseau de mon cœur, au pays de Palmyre,

                 Berceau des légendes,  croisée des cultures,

                 Liberté des amours, Vénus et Aphrodite,

                 Porte des rêveries du merveilleux futur,

                 Fresque poétique  des passions subites,            

                 Idylle magnifiée à l’encre de mon âme,

                 Au recueil des rimes, charme de Cupidon,

                 Couronne de mon art qui berce ou enflamme,

                 Enfanté de  bas âge, un exceptionnel don,

                 Symphonie des pulsions, firmament constellé,

                 Lune perlée d’étoiles, soleil des aurores,

                 Un diamant unique dans l’écrin dentelé,

                 Couronne boréale de l’hémisphère nord. 

                 Mortels sont les humains, leurs vies éphémères,

                 Si je cherchais l’éternité, ce serait en toi,

                 Et vivre ton amour dans ta complicité,

                 Qu‘Aphrodite ne ferait, stérile en émois,

                 Que Vénus n’égalerait dans tes voluptés,

                 Ne crains rien ! Mes rimes survivront à jamais,

                 Plaisir de lecture dans le monde intelligent,

                 Modèle d’amoureux en phase de charmer,

                 Veillées poétiques pour de bonnes gens.

 

 

Ajouter un commentaire