lettre ouverte à Mahmoud Abbas, président de l'autorité palestinienne; Ahmed Bencherif

Lettre ouverte à Mahmoud Abbas; Ahmed Bencherif
Posté dans politique par bencherif à 1:56 | Editer | Pas de réponses »

Regarde ! Regarde ces images affront à la dignité humaine, ces images souillure à la conscience de l’individu : des dépouilles qui gisent n’importe où, n’importe comment au-dessus des décombres, sous les décombres, déchiquetées en lambeaux de chair trempée de sang, calcinées par du plutonium appauvri, méconnues par ceux-là même qui leur avaient donné naissance.
Regarde ! Regarde ces bâtiments en béton armé éventrés, la façade soufflée par les explosions, ces maisons de fortune qui s’écroulent lamentablement rasées à même le sol.
Regarde ! Regarde ces écoles détruites par la barbarie de l’état sioniste, ces écoles où les professeurs enseignent pourtant le civisme, la tolérance, la culture qui est l’opposé de la barbarie, mais aussi l’amour de la patrie que cherche vainement l’état d’Israel à détruire, où ces mêmes professeurs enseignent le savoir et surtout le génie de la révolution que seul est en mesure de véhiculer un peuple opprimé.Et ces hôpitaux synonyme d’humanisme où l’on soigne des malades et des agonisants, des blessés gazaoui de la guerre et qui manquent cruellement d’équipements dont des groupes électrogènes, des produits d’anesthésie ou d’instruments de chirurgie, des médicaments pour soigner et calmer la douleur.
Entends-tu leur douleur, leur cri de détresse, leur cri de colère. Moi, je les entends à mon état d’éveil, dans mon sommeil sans qu’ils meuvent cependant en cauchemar. Car ils sont réels, ils existent bel et bein dans notre planète, dans la bande chérie de Gaza, ce Gaza héroïque, depuis toujours victorieux d’Israel qui recourut à créer la légende de Samson et Dalila et se donner l’illusion brève et éphémère qu’il avait vaincu Gaza. Hier le combat était d’égalité : Israel n’avait pas d’amis, d’alliés, il était seul et combattait seul et ne pouvait gagner. Aujourd’hui, il ne gagne pas non plus, alors que les plus grandes puissances du monde le soutiennent l’arment, le financent pour faire une sale guerre de nettoyage ethnique. oui je les entends et je les vis dans mon quotidien, comme si je me trouvais réellement à Gaza et vous aussi vous ressentez les mêmes sentiments et vous espérez la paix régner dans notre monde. Mais Israel est synonyme de Guerre, comme le sont les USA, la France qui veut récupérer ses colonies, l’Angleterre qui veut laver la malédiction d’avoir perdu son immense empire.
Regarde ! Regarde Gaza mourir, lutter aux ultimes forces de soi. Car il est bien seul, le Gaza, même ses frères arabes l’ont abandonné, abandonné meme par Mahmoud Abbas qui s’accroche désespérément à la révolution non violente. Mais où est-elle cette révolution non violente. Instruisez-nous sur cette forfanterie, cette duperie que seul vous monsieur le président de l’autorité palestinienne faites cas. cette hypocrisie ne passe pas, vous ne pouvez l’accréditer; que dire de vous? Vous louer, vous condamner? L’histoire vous a condamné avant nous-même. Vous avez introduit le luxe en Cisjordanie et la course à l’or est devenu un far west sans clémence ni pitié; seul la quête des richesses compte; même l’OPL s’en est trouvé fatigué, épuisé par trop de mollesse de votre politique.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×