bébé informe misère humains ahmed bencherif

ô plaisir ! Plaisir ressenti avec émoi
quand ton ouïe écoutait les pulsions
de ton embryon dans ton ventre
o sourire éternel rayonnant ton visage
joie immense éprouvée fort dans ton moi
quand ta main caressait ton ventre
et suivait les lents mouvements de l'embryon
quand ta voix lui parlait lui chantait
de belles épopées des grands chevaliers
quand ton âme formulait de fous projets
pour ton embryon qui attendait ton souffle
pour son expulsion des ténèbres à la vie
tu espérais le voir marin, capitaine
prince, poète, une paix pour le monde.
mais vint le jour fatidique d'une épreuve
épreuve divine à laquelle rien ne t'y préparait
et naquit ton bébé informe handicapé
ton sourire se figea ta joie te déserta
mais ton amour de mère était plus fort
plus fort de ta tristesse ta déception
tu pris alors soin de ton bébé dans l'affection
l'accompagnant dans sa vie dépendante d'autrui
gloire à toi Sylvianne tu es l'exemple de la mère
mère vivant pour son enfant jusqu'à trépas

Ajouter un commentaire