archange déchu, extr chants et hymnes; ahmed bencherif

                Ejecté de l’éden, comme l’ange banni,

                Coupable d’aimer la déesse vénérée,

                Passé au tribunal, et de sanctions, puni

                A planer sans ailes dans les airs saturés

                L’archange déchu, illuminé d’idées

                Marquées par l’illusion et minées de folie

                S’en est allé, moins vif, d’énergie érodée

                Boire à jamais l’extrait de la mélancolie.

 

                La sublime ascension amorcée aux palmiers,

                Hier, par beau temps, dans le calme corridor,

                Au havre du salut, au parfum de pommier

                Au couchant bariolé, aux lumières d’or,

                Fit, sans halte,  son long voyage mirifique,

                Constamment en quête d’attributs souverains

                Pour ton beau baptême précieux et antique,

                Piochant le génie des odes sans refrain.       

                 

 

 

 

Ajouter un commentaire